Découvrez Maintenant les Rising Talents de Maison et Objet 2018

 

Maison et Objet met une nouvelle fois l’accent sur les Rising Talents, l’un des événements les plus attendus pour les éclaireurs de talents et les chasseurs de tendances du monde entier. L’engagement de Maison et Objet à promouvoir le design dans toute sa diversité est le mieux illustré par les Rising Talent Awards: chaque édition de jeunes designers d’un autre pays sont invités à présenter leur travail à la communauté internationale des professionnels de l’industrie. Joignez-vous à Magasins Deco et rencontrez les jeunes designers qui participent au programme de Maison et Objet 2018 !

 


⇒ Abonnez-vous à notre newsletter ici et tenez-vous au courant de nos meilleures publications ! ⇐

Découvrez Maintenant les Rising Talents de Maison et Objet 2018 edition 8 coveted


 

À Quoi s'Attendre de Maison et Objet Paris 2018 > Magasins Deco > Les derniéres nouvelles sur le monde du design d'intérieur > #maisonetobjet #maisonetobjetparis #magasinsdeco  Découvrez Maintenant les Rising Talents de Maison et Objet 2018    Quoi sAttendre de Maison et Objet Paris 2018 10

 

Cette fois-ci (du 19 au 23 janvier 2018), les Rising Talents seront tous originaires d’Italie, un pays où une nouvelle génération trouve sa place dans le design. Une nouvelle génération de designers déterminés et engagés affirme encore une fois leur identité, prouvant leur capacité à se connecter avec les artisans locaux et leur niveau d’excellence inégalé, et apportant un nouvel élan aux PME et aux marques historiques à travers des idées innovantes. Une petite révolution qui restaure le statut de l’Italie en tant que référence majeure dans le monde entier. Le meilleur exemple en est le fait que de nombreux jeunes designers italiens, qui choisissent de partir à l’étranger pour leurs études ou leurs premiers emplois, finissent par retrouver leur pays d’origine.

 


«Une merveilleuse opportunité pour eux de montrer leur immense potentiel. »


 

Frederica Biasi

 

Morning

A post shared by Federica Biasi (@fb_federicabiasi) on

 

Diplômée de l’Istituto Europeo di Design en 2011, Federica Biasi (née en 1989) a travaillé avec différentes firmes de design à Milan jusqu’en 2014, date à laquelle elle a décidé de déménager à Amsterdam pour parfaire son style et compléter ses projets, largement inspirés par Design nord-européen. Depuis son retour en Italie, elle a travaillé en tant que directrice artistique pour Mingardo, tout en collaborant en tant que consultante créative avec différentes marques, dont Fratelli Guzzini. En plus de son travail de conseil pour des marques spécifiques, en se concentrant principalement sur les palettes de couleurs, les matériaux et les finitions, elle crée également des pièces céramiques, des objets décoratifs et des produits textiles pour célébrer l’excellence de l’artisanat italien.

 


“J’ai choisi Federica Biasi pour son design par excellence et ses idées poétiques, qui livrent des messages subtils, mais très particuliers”, a commenté André Branzi, son mentor pour les Rising Talent Awards en Italie.



⇒ Á Lire Également: 5 QUESTIONS A VINCENT GRÉGOIRE SUR INSPIRATIONS DE MAISON ET OBJET 2018  ⇐

Antonio Facco

 

 

En 2013, lors de la présentation finale de son projet de fin d’études à l’Istituto Europeo di Design de Milan, il a saisi l’attention de Giulio Cappellini alors qu’il était membre du jury. La rencontre a marqué le début d’une collaboration fructueuse (expositions, boutiques, campagnes de communication), qui a débouché sur la sortie d’une collection complète en 2017. Luce est une série de tables en verre aux lignes géométriques épurées et aux côtés colorés effet chromatique lorsque les utilisateurs se déplacent autour de l’objet.

 


“Malgré son jeune âge, Antonio Facco est très attentif aux changements dans le design contemporain et à la communication. Ses projets s’inspirent largement de ses observations sur les jeunes générations, de leurs attentes et de leurs comportements. Il a également développé un vif intérêt pour les matériaux et les méthodes de production, qu’elles soient industrielles ou artisanales. »- Giulio Cappelini, le mentor d’Antonio Facco.


Marco Lavit Nicora

 

 

Après des études d’architecture à l’École Spéciale d’Architecture de Paris et à l’Institut Royal de Technologie de Melbourne, il collabore avec Riccardo Blumer, dont l’influence a contribué à ses remarquables affinités avec le design d’objets, et avec le studio parisien LAN Architecture. En 2014, il fonde l’Atelier Lavit à Paris, où il réside aujourd’hui, un projet qui s’étend sur l’Italie et la France, principalement axé sur le design et l’architecture. Le travail de Marco Lavit Nicora est entièrement basé sur la proximité et le dialogue qu’il entretient avec les artisans, en particulier les artisans italiens, car il a toujours privilégié l’excellence de l’artisanat.

 


“Marco Lavit Nicora est un jeune talent, héritier d’une longue lignée de designers italiens qui ont placé la fonction au cœur de leur pratique et qui ont appris à utiliser seulement les meilleurs matériaux et artisans que notre pays a à offrir pour réaliser cette vision. J’ai été particulièrement touché par la légèreté de ses pièces, malgré le fait qu’elles soient profondément ancrées dans le design classique. »- Rosita Missoni, mentor de Marco.


Kensaku Oshiro

 

 

Originaire d’Okinawa, au Japon, Kensaku Oshiro est diplômé de la Scuola Politecnica di Milano en 1999 avec une maîtrise en design industriel. Il a ensuite collaboré avec différents studios de design, dont Lissoni Associati à Milan (2004-2012) et Barber et Osgerby à Londres (2012-2015). De retour à Milan, il ouvre son propre studio et commence à travailler avec des marques telles que Boffi, De Padova, Gan, Glas Italia, Kristalia, Ligne Roset, Poltrona Frau, Viccarbe et Zanotta. Ses projets lui ont valu plusieurs distinctions internationales: première place au Design Report Award au satellite Milan Salone 2016, EDIDA – Young Design Talent Japan en 2016, etc.

 


Pour l’architecte et designer Piero Lissoni, qui travaille avec lui depuis huit ans, le travail de Kensaku Oshiro comble «le fossé entre les perspectives japonaise et occidentale sur la simplicité / complexité».


Federico Peri

 

https://www.instagram.com/p/BSTR2lKBXrr/

 

Il venait d’obtenir son diplôme du département de design d’intérieur de l’Istituto Europeo di Design de Milan lorsque Federico Peri a reçu une bourse pour étudier à Paris. De cette période très intense de sa vie, il se souvient de sa passion pour les grands maîtres, de sa rencontre avec des designers comme Matali Crasset et Ronan et Erwan Bouroullec, et de sa fascination pour le conflit et la synergie entre les styles historiques et contemporains. À son retour à Milan, il a travaillé avec Vudafieri Saverino Partners jusqu’en 2011, puis a fondé son propre studio, spécialisé dans l’architecture d’intérieur et le design d’intérieur. Il a collaboré avec des sociétés comme FontanaArte et a exposé ses pièces en édition limitée à la Nilufar Gallery de Milan – dont Shapes, une collection de lampes nominée pour un German Design Award en 2016.

 


“C’est ce type de processus complètement instinctif qui rend Federico particulièrement intéressant sur la scène italienne. Mais c’est aussi ce qui lui donne un immense potentiel à l’étranger. Je suis particulièrement curieux de voir comment son approche évoluera au fur et à mesure qu’il s’oriente vers des processus plus industriels. Le résultat sera très probablement très émouvant. »- Le designer italien Luca Nichetto.


Guglielmo Poletti

 

https://www.instagram.com/p/Ba02v9AH7xX/

 

Depuis le tout début, Poletti a développé un langage clair, mais véritablement personnel, profondément enraciné dans ses recherches sur les matériaux et leurs limites (en particulier les considérations d’équilibre et de fragilité). Ses structures simples et ses constructions élémentaires sont des métaphores de la complexité vaincue, notamment par l’utilisation de détails non conventionnels. Son approche est basée sur une philosophie de «penser en faisant», qu’il combine avec beaucoup d’intuition, pour produire des résultats extrêmement cohérents. Le Design Museum Gent a récemment acquis un prototype pour son tabouret Equilibrium dans le cadre de sa collection permanente.

 


“Comme beaucoup d’autres designers diplômés de cette école, son travail est fortement influencé par une approche expérimentale”, explique l’icône du design contemporain Uber-célèbre Rossana Orlandi.



⇒ Á Lire Également: EXPLOREZ ICI LES MEILLEURS PROJETS DE DESIGN DE PHILIPPE STARCK ⇐

Découvrez Maintenant les Rising Talents de Maison et Objet 2018 bl inspirations 700

 

Suivez Magasins Déco sur Facebook, Twitter et Pinterest pour plus d’actualité concernant les tendances déco du moment.

 

Source: Maison et Objet

(Visited 8 times, 1 visits today)

Cecilie Manz: Qui est le designer de l’année de Maison et Objet 2018?

Maison et Objet 2018: Explorez les Caracteristiques de la Platforme Mom

Go to top