LA FONDATION BRHANDS OUVRE SES PORTES AUX ARTISANS ET DESIGNERS

LA FONDATION BRHANDS OUVRE SES PORTES AUX ARTISANS ET DESIGNERS b61a83f8 d5f7 4e27 8575 f6bfcadad698

La Fondation Brhands Ouvre Ses Portes Aux Artisans Et Designers – Lancement du projet CULTURE ⇒ Artisans et designers côte à côte, avec des matières premières prêtes à être façonnées par la créativité et l’énergie émergeant de collaborations plus ou moins habituelles. C’est ainsi qu’est né CULTURE, un centre créatif issu de la Fondation Brhands, l’un des projets du Covet Group, connu pour rassembler des marques de design et de luxe comme Boca do Lobo, Delightfull, Brabbu et autres. Elles ont toutes les compétences et le savoir-faire des arts dans leur ADN, ce sont des marques qui produisent des pièces uniques avec une histoire à raconter.

LIRE DAVANTAGE:MAISON&OBJET: LA RENCONTRE DE L’ANNÉE QUI ENCHANTERA LES AMOUREUX DU DESIGN

LA FONDATION BRHANDS OUVRE SES PORTES AUX ARTISANS ET DESIGNERS Brhands Foundation Opens Its Doors to Artisans and Designers 1

LA FONDATION BRHANDS OUVRE SES PORTES AUX ARTISANS ET DESIGNERS Brhands Foundation Opens Its Doors to Artisans and Designers 1 2

Récemment, nous avons entendu parler de Covet Group et de la nouvellement inaugurée Covet Town, ou de la “ville du design” comme elle est appelée par les médias. C’est au milieu du Covet Group, près de Porto, à Gondomar, qu’existe maintenant ce centre créatif, CULTURE, qui se veut être le point de rencontre des penseurs et des créateurs, ou autrement dit des designers et artisans. Tout cela a pour but de promouvoir et de projeter l’avenir des arts appliqués et des métiers portugais, afin que ceux-ci ne s’arrêtent pas et écrivent de nouveaux chapitres.

CULTURE a pour ambition de préserver le plus grand nombre possible d’arts et de métiers nationaux et, pour que cela devienne une réalité, il a rassemblé des entités gouvernementales, des universités, des écoles polytechniques, des centre professionnels, des artistes, des artisans et des designers avec l’objectif de unir leurs forces et de donner de la visibilité aux arts portugais sur le marché international.

LA FONDATION BRHANDS OUVRE SES PORTES AUX ARTISANS ET DESIGNERS Brhands Foundation Opens Its Doors to Artisans and Designers 2

La mission principale du projet CULTURE est de pouvoir mettre à un seul endroit les artistes, les artisans et les designers et de créer une synergie impliquant un échange de connaissances et de savoir-faire, de la voir se refléter sur les pièces et d’élever l’artisanat à travers le design dans le monde entier

Joaquim Paulo et João Barros sont deux des designers qui font partie de Brhands et qui sont les visages de ce défi appelé CULTURE. Joaquim Paulo nous raconte que “la mission principale du projet CULTURE est de pouvoir mettre à un seul endroit les artistes, les artisans et les designers et de créer une synergie impliquant un échange de connaissances et de savoir-faire, de la voir se refléter sur les pièces et d’élever l’artisanat à travers le design dans le monde entier

LA FONDATION BRHANDS OUVRE SES PORTES AUX ARTISANS ET DESIGNERS Brhands Foundation Opens Its Doors to Artisans and Designers 3

Le designer explique qu’en raison de “la vitesse et le croissance des marques internes et de l’entreprise, une partie de cette expertise a été perdue dans la création de nouvelles pièces. C’est le moment où nous avons fait une pause, nous avons pu comprendre que les valeurs de ces artisans sont souvent trop oubliées, et c’est pourquoi nous avons voulu leur redonner vies à travers leurs connaissances, le fait d’être capable de former des gens, d’avoir des résidences d’artistes, de toujours avoir un échange d’idées et de faire de ces personnes le visage du projet et non pas des designers ou des marques, qui on,t en général, plus de visibilité.” Interrogé sur la façon dont les jeunes designers de son équipe ont été confrontés à ce projet, Joaquim Paulo déclare: “Puisque nous sommes une équipe plutôt jeune, ils ont fait face à cette situation de manière très excitante parce que ce n’est pas quelque chose que vous apprenez au collège, ce n’est pas enseigné en classe, vous devez être sur le terrain, vous devez être proche de ces personnes extrêmement précieuses, ces agents culturels qui peuvent nous apprendre à faire.”

LA FONDATION BRHANDS OUVRE SES PORTES AUX ARTISANS ET DESIGNERS Brhands Foundation Opens Its Doors to Artisans and Designers 4

LA FONDATION BRHANDS OUVRE SES PORTES AUX ARTISANS ET DESIGNERS Brhands Foundation Opens Its Doors to Artisans and Designers 1 1

Cláudia Nogueira est l’une de ces jeunes designers qui a eu la chance d’expérimenter et de mieux connaître certains des arts, en comptant également sur les conseils du professeur Almiro Amorim de l’ESAD (Ecole Supérieure des Arts et du Design). Selon Cláudia Nogueira, elle et les autres jeunes designers ont commencé par “comprendre et faire des recherches sur les différents arts”, en particulier sur ceux avec lesquels ils aimeraient travailler. Elle a souligné le filigrane et nous a rappelé qu’il existait un département de bijoux dans l’entreprise, où ils ont la chance de “passer de la théorie à la pratique, où nous pouvons non seulement voir mais également être avec l’artisan, être prêts de lui et essayer de comprendre comment c’est fait, comprendre la technique en elle-même et les composants qui entourent l’art“, dit-elle

LA FONDATION BRHANDS OUVRE SES PORTES AUX ARTISANS ET DESIGNERS Brhands Foundation Opens Its Doors to Artisans and Designers 5

LA FONDATION BRHANDS OUVRE SES PORTES AUX ARTISANS ET DESIGNERS Brhands Foundation Opens Its Doors to Artisans and Designers 2 1

Nous avons aussi eu la chance de discuter avec certaines des entités présentes lors du lancement de CULTURE.

“L’artisan a également besoin de design pour pouvoir fabriquer les pièces qui ont de la valeur de nos jours”

Nuno Barra, Directeur du Marketing et du Développement des Nouveaux Produits chez Vista Alegre Atlantis, estime qu’ “il existe de nombreux points de contact, et il y a même de nouveaux types de produits qui peuvent partir d’ici”. Lorsque l’on parle des techniques artisanales et de design, appliquées au monde du luxe, Nuno Barra précise: “C’est la combinaison des deux domaines, même pas le design peut le faire, il ne sera jamais capable de faire ses pièces sans la collaboration de l’artisan et l’artisan a également besoin de design pour pouvoir fabriquer les pièces qui ont de la valeur de nos jours. Parce que ce qui est valorisé aujourd’hui ne sera pas ce qui est valorisé dans vingt ans, les choses changent. Mais cette collaboration conjointe, et je crois vraiment que dans tous les domaines, soit il y a une collaboration entre ces domaines, soit il manque toujours quelque chose. Tout comme la création du produit et la facturation de l’entreprise, s’il n’y a pas une combinaison de ces différents domaines, quelque chose échouera au cours du processus, il doit y avoir une collaboration.”

LA FONDATION BRHANDS OUVRE SES PORTES AUX ARTISANS ET DESIGNERS Brhands Foundation Opens Its Doors to Artisans and Designers 6

“C’est un projet extrêmement ambitieux, mais il est extraordinaire, et il s’inscrit dans la logique des luttes menées au niveau national et européen pour le développement de notre secteur artisanal.”

Luís Rocha, Directeur du CEARTE – Centre de Formation Professionnelle en Artisanat, estime que “c’est un projet extrêmement ambitieux, mais il est extraordinaire, et il s’inscrit dans la logique des luttes menées au niveau national et européen pour le développement de notre secteur artisanal et pour vendre le Portugal là comme ici avec ce qui nous distingue, ce qui nous identifie et ce qui nous différencie.” Luís Rocha souligne que ce qui rend le projet différent est sa nature commerciale car “sans marketing, sans vente, sans argent, aucun de nous ne croit, aucun de nous ne vie, c’est pourquoi, c’est aussi un grand atout du projet.”

LA FONDATION BRHANDS OUVRE SES PORTES AUX ARTISANS ET DESIGNERS Brhands Foundation Opens Its Doors to Artisans and Designers 7

Luís Rocha nous parle aussi de la possibilité de l’existence de résidences d’artistes, à travers des partenariats entre le projet CULTURE et le CEARTE, même s’il sait que “ce n’est pas toujours facile, surtout au Portugal, la plus part de nos artisans sont encore très fermés à ce type de questions, heureusement, nous avons un groupe de nouveaux artisans, avec une formation différente, avoir une ouverture sur le monde différente, et qui ont déjà, disons, une certaine disponibilité, ils ont déjà une meilleure compréhension des atouts qu’ils peuvent eux-mêmes avoir de l’ouverture à des projets comme celui-ci”, conclut-il.

LA FONDATION BRHANDS OUVRE SES PORTES AUX ARTISANS ET DESIGNERS Brhands Foundation Opens Its Doors to Artisans and Designers 8

D’autre part, Ricardo Triães, Directeur du Laboratoire de Préservation et de Restauration, de l’Institut Polytechnique de Tomar, estime que le projet CULTURE “possède une grande partie de l’ADN de notre institution, le travail de préservation et de restauration concerne essentiellement des atouts qui, d’une manière ou d’une autre, soit à cause des matériaux, soit à cause des techniques, soit même à cause des artistes et des artisans impliqués, sont les objets d’une lus grande qualité et d’une plus grande importance (…) En d’autres termes, ce sont ces atouts, disons, qu à travers le parcours de notre histoire, ont permis la création d’une identité forte avec une communauté plus ou moins étendue, mais avec une forte identité culturelle.” En ce qui concerne le possibilité pour les étudiants de participer à des résidences d’artistes, il dit que “ça s’adresse aux étudiants de Master, qui peuvent aussi se consacrer un peu plus à l’étude de ces techniques.” Ricardo Triães souligne qu’il est important de “laisser cette connaissance, pour que, de nos jours, les artisans, les designers et les artistes, puissent aussi avoir une base de travail, respectant en quelque sorte les techniques traditionnelles et les matériaux traditionnelles”. Et il conclut, “C’est expérience de développement des techniques traditionnelles, qu’ils ont apprise dans le programme, leur permet, disons, de créer ici d’autres alternatives dans leurs parcours professionnels”.

LA FONDATION BRHANDS OUVRE SES PORTES AUX ARTISANS ET DESIGNERS Brhands Foundation Opens Its Doors to Artisans and Designers 9

LA FONDATION BRHANDS OUVRE SES PORTES AUX ARTISANS ET DESIGNERS Brhands Foundation Opens Its Doors to Artisans and Designers 3 1

Dans cette première réunion ont été représentées les entités suivantes:

  • AARN – Association des Artisans de la Region Nord de Portugal
  • Allen’s Portugal
  • AORP – Association Portugaise de Bijoux et Montres
  • APIMA – Association Portugaise de l’Industrie du Meuble
  • Association “Portugal à Mão” – Centre d’Etude et de Promotion des Arts et Métiers Portugais
  • CEARTE – Centre de Formation Professionnelle en Artisanat
  • CENFIM – Centre de Formation Professionnelle dans la Métallurgie et l’Industrie Métallurgique
  • CINDOR – Centre de Formation Professionnelle dans l’Industrie de la Bijouterie et de la Joaillerie
  • Designer Raul Pinho
  • Designer Toni Grilo
  • Diário de Notícias
  • FEUP – Faculté d’Ingénierie de l’Université de Porto
  • FPAO – Fédération Portugaise des Arts et Métiers
  • Institut de l’Emploie et de la Formation Professionnelle Gondomar
  • Institut Polytechnique de Tomar
  • Institut Polytechnique de Cávado et Ave
  • ISMAI – Institut Universitaire de Maia
  • Oficinas Santa Bárbara
  • Promoteur d’Art Nuno Ribeiro
  • Topázio
  • Université d’Aveiro
  • Vista Alegre

Outre la Fondation Brhands dans laquelle s’inscrit le projet CULTURE, Covet Group est également responsable du Sommet Luxury Design & Craftmanship. Toutes ces initiatives ont pour but de faire vivre la mission choisie par le Groupe: Élever le Design et l’Artisanat.

LA FONDATION BRHANDS OUVRE SES PORTES AUX ARTISANS ET DESIGNERS Brhands Foundation Opens Its Doors to Artisans and Designers 2 2

 

(Visited 17 times, 1 visits today)

MAISON&OBJET: LA RENCONTRE DE L’ANNÉE QUI ENCHANTERA LES AMOUREUX DU DESIGN

L’EDITION DES RISING TALENT AWARDS 2018 VOUS DONNERA DES FRISSONS!

Go to top