Couettes de lit - 1
Quelle couette de lit choisir ?

Quelle taille de couette de lit

Les dimensions d’une couette de lit sont définies par plusieurs critères : les dimensions du matelas bien sûr, le nombre de dormeurs – 1 ou 2 – , leur corpulence et s’ils ont le sommeil agité qui demande de l’aisance dans la matière. La couette ne doit pas être trop petite au risque de les découvrir dans le cadre d’un sommeil agité. La taille de la couette doit être bien sûr plus grande que celle de matelas et on recommande un débord de 40 cm de chaque côté afin d’éviter les entrées d’air si les dormeurs bougent énormément ou si l’un d’eux est « cleptomane » de couette.

Couettes de lit - 2

Pour un lit de 90 cm, il est conseillé de choisir une couette 140 x 200 ou 200 x 200. Pour un lit 2 personnes de 140 cm, optez pour une couette de 200 x 200, 240 x 240 ou 260 x 240. Pour un lit de 160 à 180 cm, une couette 260 x 240 est préconisée.

Le niveau de chaleur d’une couette de lit

Le niveau de chaleur d’une couette de lit est généralement indiqué sur une échelle de 1 à 4 voire 5 ou 6 selon les fabricants. Le choix d’une couette dépend de votre sensibilité au froid et de la température dans la chambre.

Couettes de lit - 3

Si la chambre est chauffée à une température de plus de 22°C, optez pour une couette légère.

Pour une chambre chauffée à une température comprise entre 18 et 22°C, la couette tempérée est idéale.

Si la température de la chambre est fraîche et inférieure à 18°C, il faut alors privilégier la couette très chaude.

Enfin, la couette 4 saisons est idéale pour tous ceux qui ont une plus ou moins grande sensibilité au froid et aux légers frimas de l’automne. Elle est composée de deux couettes, une légère et une plus épaisse, réunies par des pressions. On dispose ainsi d’une véritable couette pour la mi-saison et l’hiver et, séparée de la seconde, d’une couette plus légère pour l’été. Ce type de couette est la parfaite alternative pour ne pas avoir à acheter plusieurs couette selon la saison.

Quel garnissage pour une housse de couette chaude

On distingue 2 types de garnissage : le naturel et le synthétique.

Couettes de lit - 4

Le garnissage naturel

Les couettes au garnissage naturel sont reconnues pour être plus chaudes et posséder un bon pouvoir de régulation thermique. Elles sont aussi durables dans le temps. Seuls bémols : le prix élevé qui varie selon le pourcentage du duvet qu’elles contiennent et l’entretien spécifique.

Parmi les garnissages naturels on trouve la plume et le duvet au gonflant et à la légèreté absolus

Les couettes en soie naturelle, fines et très chaudes, possèdent une bonne thermorégulation.

Les couettes en laine, ont des propriétés thermo et hydro régulatrices. Cette fibre naturelle est aussi anallergique, elle ne favorise pas le développement des acariens.

Les couettes en fibres végétales, matières naturelles et renouvelables, sont dotées d’un grand confort thermique.

Couettes de lit - 5

Le garnissage synthétique

Les couettes au garnissage synthétique ont plus d’un atout. Non seulement plus abordables, elles sont aussi recommandées aux personnes allergiques car leurs fibres empêchent le développement d’acariens. Aujourd’hui, les garnissages synthétiques sont aussi légers que les naturels et assurent de plus en plus une parfaite régulation de l’humidité. Enfin, l’entretien est simplifié en les passant simplement à la machine.

Couettes de lit - 6

Le grammage

Le grammage à une grande importance dans la choix d’une couette. Il correspond au poids du garnissage de la couette. Il varie de 180g/m2, pour les couettes légères en duvet, à 500 g/m2 pour les plus lourdes en fibres synthétiques.

Vous avez désormais tous les renseignements pour choisir la couette de lit idéale qui, associée à une bonne literie et à un bon oreiller, vous permettra de passer des nuits confortables et revigorantes.

(Visited 133 times, 1 visits today)

Choisissant le canapé parfait pour votre salon

Colette: Le magasin du Design à Paris

Go to top